Compagnie de Théâtre Musical dirigée par Christophe Crapez et Alain Patiès


B.I.L


affichette_BIL
Mise en scène : Alain Paties

Héloïse Koempgen, Dorothée Lorthiois : Soprano (en alternance)
Christophe Crapez : Ténor
Sylvie Leroy : Piano

21 août : Hôpital Bretonneau, 75018,

22 août : Ehpad Maison de Famille Lecourbe, 75015

26 août : Hôpital Vaugirard-Gabriel Pallez, 75015

28 août : Hôpital Sainte Perrine-Rossini, 75016

30 août : Musée National Eugène Delacroix, 75006

8 septembre : Hôpital Charles Foix, 94200 Ivry/Seine

9 Septembre : Hôpital Fernand-Widal, 75010

11 septembre : GH Diaconesses Croix Saint-Simon, 75012,
 
12 septembre : Musée National Jean-Jacques Henner, 75017

Prolongation du programme en partenariat avec la ville de Paris :

Héloïse Koempgen : Soprano
Christophe Crapez : Ténor
Caroline Dubost : Piano
Jean-Marc Zvellenreuther : Guitare
Iakovos Pappas : Clavecin

21 Décembre : Etablissement Alice Guy

28 Décembre : USLD Henry Dunant

29 Décembre : Foyer israélite des réfugiés

31 Décembre : Petits frères des pauvres

2 Janvier : Etablissement Antoine Portal

18 Février : VYV3 Bastille

5 Mars : La Maison du Parc

13 Avril : La Maison du parc

Les Brigades d'Interventions Lyriques de La Grande Fugue !

L’Opéra pas le Corona !

Inventée par La Grande Fugue sur le modèle des Brigades d’Interventions Poétiques et largement éprouvée, cette brigade lyrique est une forme spectaculaire, légère et agile qui  intervient sans prévenir dans différents lieux : Jardins d'Enfants, Cours d’Ehpad, hôpitaux, musées…

En surprenant ainsi promeneurs et visiteurs, elle viendra bouleverser la routine, afin de susciter étonnement et émerveillement.

Ce type de représentation « Tout terrain » permet de toucher le public dans sa totalité, des mélomanes avertis aux néophytes.

A l’issue de chaque intervention, un temps de prise de paroles est proposé, durant lequel les chanteurs expliquent les ressorts techniques et historiques de l’Art Lyrique, et ce afin de populariser cet art rare; souvent considéré à tort comme élitiste, notamment par les plus jeunes.  

- 27 interventions réparties sur 9 journées.
- Une diversité de lieux d'interventions.
- Un programme alliant créations contemporaines et grand répertoire.
- Une sélection d'airs, duos, ayant pour point commun Paris, avec un choix musical ciblant les opéras dont l'action se déroule dans notre ville.
- Des interprètes de grande qualité, habitués aux scènes lyriques nationales et internationales.
-Défense active de la création avec 2 commandes d'oeuvres a capella, sur le thème des gestes barrières et des consignes de sécurité; avec humour et légèreté.

Le programme :
Deux créations (commandes de La Grande Fugue), sur le thème des gestes barrières et des consignes de sécurités, ces chants légers et humoristiques ouvriront les interventions, pour rappeler au public les règles à suivre.(compositeurs sollicités :
Aurélien Dumont, Benoit Menut.)

Sélection d’airs, duos, d’Opéra dont l’action se déroule à Paris.Une narration restituera l'histoire et les intrigues:

La Traviata, Verdi,  
La Bohème, Puccini,
Il Tabarro, Puccini
La vie parisienne, Offenbach,
Manon, Massenet
Manon Lescaut, Puccini, ...

À propos des créations :

Benoit Menut :

L'idée d'écrire, pour voix de ténor solo une courte pièce de quelques minutes s'inspirant avec légèreté, créativité et respect des évènements que notre société vient de traverser depuis le mois de mars est en soi palpitante.
Il faut donc proposer de nouvelles adresses, des formats pouvant s'exporter en plein-air ou dans d'autres lieux, la l'art, la musique ne peuvent s'arrêter, car la fonction même de cette dernière est d'aller vers l'Autre, vaille que vaille, de faire vibrer, de créer, d'interpréter.
Aussi, un
Solo pour voix de ténor dont j'écrirai la musique et le texte littéraire peut tout à fait s'inscrire dans une proposition en lien avec ce que la Ville de Paris propose, pour faire vivre et partager notre art vers les parisiens, de la mi-août à la mi-septembre.
Je vais m'inspirer des désormais célèbres "gestes barrière", en essayant, à la manière d'une "scène baroque", de m'amuser et rêver des sons autour de ce sujet. Ainsi, l'oeuvre aura aussi une vocation théâtrale et sera une forme de "pastille" un peu folle et drôle, laissant aussi place au lyrisme inhérent à la voix de ténor.

Aurélien Dumont :

Écrite pour une soprano et un ténor, dans le cadre des brigades d’intervention lyrique de la Grande Fugue, cette pièce met en jeu une réflexion et une esthétisation des gestes barrières nés de la crise de la Covid-19. Plus rien ne sera comme avant, et dans le monde de la culture et du spectacle vivant, nous entendrons désormais résonner, en accompagnement du célèbre « n’oubliez pas de rallumer vos portables à la fin de la représentation », ces consignes si étranges. Ainsi, l’œuvre composée pourrait être interprétée comme un jingle décalé, dans toutes situations nécessitant un rappel des règles sanitaires…

Durée des interventions :  15 à 20 minutes chacune chaque intervention sera suivie d'un temps d'échange pour répondre aux interrogations et faire connaitre les particularités de l'Art Lyrique. 27 interventions prévues sur 9 journées,  trois par jour dans différents lieux de la Capitale .
Remerciements à
Beatrice Fischer-Dieskau et à l'association Live music Now
logo-live-music-now-france