Compagnie de Théâtre Musical dirigée par Christophe Crapez et Alain Patiès


La voix des Arcanes

UN PROJET DE CRÉATION EN TROIS VOLETS
Les Voix des Arcanes # 1 - Des pierres et des antres
Les Voix des Arcanes # 2 - Théâtres en révolution
Les Voix des Arcanes #3 - Espaces virtuels @ Espaces réels




Francesca Bonato, chorégraphe, Aurélien Dumont, compositeur résident de la Villa Médicis à Rome,
et deux créateurs image,
Gabriele Alessandrini et Maxime Trevisiol, réunissent une équipe de
danseurs, chanteurs, musiciens et artistes visuels pour donner vie à
Les Voix des Arcanes, un projet
chorégraphique original et envoûtant inspiré des Arcanes Majeurs du Tarot.
Ce projet de spectacle trans-média qui mêle intimement mouvement, chant, création musicale et arts
numériques se propose de faire ressurgir la puissance vitale, le mystère et les symboles des Arcanes
Majeurs, cartes du Tarot, pour les libérer dans un geste corporel et sonore.

Il ne s’agit pas d’une représentation historique mais d’une lecture décalée des cartes. On saisit un
instant de vie volé à leur immobilité éternelle, un instant possible parmi tous les possibles,
imprévisible et éphémère, dont le spectateur devient le témoin d’un instant.
C’est un dialogue entre passé et futur, entre l’héritage ancestral des Arcanes allégoriques et les
technologies contemporaines qui en permettent un regard et une lecture actuels.
« Avec les Arcanes Mineurs, les Arcanes Majeurs constituent l’architecture du Tarot. D'un symbolisme très
élaboré, ces 22 cartes allégoriques décrivent un processus humain universel, qui concerne les aspects
spirituels de l’être. Leur nom d’Arcane, dérivé du latin «arcanum», qui signifie «secret», renvoie à leur sens
caché qui défie le rationnel. Ils fonctionnent comme des archétypes, capables d’ouvrir des portes sur les
secrets et les mystères du monde »
(A. Jodorowsky).
Ces cartes permettent de jeter un regard nouveau et décalé sur la réalité en ouvrant une réflexion sur le
monde actuel. Leur vision du monde perce la barrière du temps et vient éclairer nos problématiques
contemporaines d’une nouvelle lumière.
Idéalement conçues pour lieux atypiques, ou pour réinterpréter les plateaux classiques, Les Voix des
Arcanes
enveloppent le public, l’effleurent, le traversent. Le rapport entre interprètes et spectateur
sera bouleversé, les perspectives habituelles changées, pour aller vers une approche sensorielle
globale.
La création prend vie
in situ, sorte de « tirage » du lieu pour une nouvelle lecture de l’espace. Chaque
lieu accouche de ses propres Arcanes : renaissance, redécouverte et mise en valeur du lieu, à voir et
percevoir autrement à travers un parcours initiatique et onirique.
Dés sa conception nous avons imaginé cette création comme un outil très souple, né pour s‘adapter
aux lieux et situations les plus atypiques, de l’espace vert d’une forêt à une déchetterie, aux pierres
d’un château en ruine, sous forme de spectacle mais aussi de performance, parcours ou installation.
Des nombreuses action pédagogiques et de sensibilisation du public peuvent découler du projet,
allant des ateliers de mouvement et musique en rapport avec le travail des artistes (danse, chant,
pratique instrumentale, composition musicale) jusqu’au partage avec le public de véritables
moments de création
.

L’équipe:
Création:
Francesca Bonato, chorégraphe
Aurélien Dumont, compositeur
Gabriele Alessandrini et Maxime Trevisiol, vidéastes, artistes visuels
Interprètes:
Soukaina Alami, danseuse
Flore Fruchart, danseuse, mezzo-soprano
Paul-Alexandre Dubois, baryton, comédien
Francesca Bonato, danseuse
Musique vivante:
Eriko Minami, percussions
Laurent Camatte, alto
Louis Siracusa, contrebasse
Maxime Trevisiol, régie générale
Production: Cie La Grande Fugue
Partenaires: la Chartreuse de Villeneuve-sous-Montreuil, le Château de la Roche
Guyon, La Parole Errante Demain, L'Annexe du Train de Vie, Mains d'Oeuvres, Anis
Gras, Banque Populaire Rives de Paris
AVEC LE SOUTIEN DE L’ADAMI, DU FONDS SACD – Musique de
scène et de La Copie Privée

Les Voix des Arcanes #3
Espaces virtuels @ Espaces réels
La création du 3ème volet part à la recherche d’une lecture des Arcanes à travers le regard
contemporain des dispositifs numériques.
Dans un monde en accélération constante, la perte de repères pousse à chercher du réconfort, des
réponses. On peut se demander pourquoi aujourd’hui tant de gens font appel à la lecture des Tarots
ou d’autres pratiques divinatoires. .
« Tirer » ces cartes à travers l’outil numérique aujourd’hui c’est soulever des questionnements
profonds aux résonances actuelles: que se passe-t-il quand une Carte, conçue dans un passé lointain
pour véhiculer une signification et des valeurs immuables, se réveille dans le monde actuel et fait
face à une réalité en rapide mutation, où l’éphémère semble avoir le même poids que l’éternel? Que
se passe-t-il dans la confrontation entre ces valeurs ancestrales et celles du monde contemporain?
Comment les valeurs du passé affrontent le monde actuel, et comment le monde actuel les
accueille ? Grâce aux dispositifs numériques, le monde d’aujourd’hui donne-t-il à ces valeurs
ancestrales une nouvelle lecture ? .
Les allégories du passé aident-elles le monde contemporain à retrouver des valeurs perdues et du
sens à l’existence ou les deux mondes sont-ils destinés à s’affronter et se détruire?
Une tension se crée, l’espace temps s’en trouve distendu pour créer un pont entre un passé ancestral
et symbolique et un futur numérique. Mémoire et présent entrent en collision. Les Arcanes, images
du passé fixés sur cartes de jeu, font face à leur propre image virtuelle sur les écrans d’ordinateurs,
des tablettes et d’autres smartphones, nouvelles images d’aujourd’hui, en constante mutation. Autant
de fenêtres ouvertes sur d’autres perspectives, qui permettent de saisir l’invisible.
Nous allons travailler sur des systèmes permettant l’interaction entre le spectateur et l’image jusqu’à
son intégration avec l’espace crée.
Sonorités, textures et odeurs vont entrer en jeux avec les perceptions numériques pour une
expérience sensorielle onirique et globale et un regard décalé sur le monde.

Aurélien Dumont, compositeur
Note d’intention
Les voix des Arcanes est une oeuvre collective, écrite à quatre mains avec la chorégraphe
Francesca Bonato. Elle se compose de mises en animation par mouvements et par sons des
Arcanes Majeurs du Tarot de Marseille. À chaque Arcane correspond une situation qui met
en jeu tout ou partie de la nomenclature, constituée de deux chanteurs, d’une danseuse,
d’un alto, d’une contrebasse et de percussions. L’idée musicale au centre de ce projet est de
penser le rythme comme une passerelle d’un monde à un autre, à l’image de l’évolution des
Arcanes Majeurs, du monde réel vers le monde des esprits. Comment par exemple, à partir
d’une polyrythmie de clignements d’oeil faire apparaître une polyphonie complexe ;
comment à partir de frottements du corps sur des élastiques faire émerger une voix
habitée ; comment à partir des images fixes véhiculées par les Arcanes créer du
mouvement.
Ces différentes situations, mises en regards les unes avec les autres, s’inspirent, tant dans
leur globalité que dans leur vie interne, du concept volodinien de
Narrat, qui tente de fixer
« une situation, des émotions, un conflit vibrant entre mémoire et réalité, entre imaginaire et
souvenir ». Elles sont de petites séquences poétique « à partir de quoi toute rêverie est
possible, pour les interprètes de l'action » comme pour les spectateurs. Ainsi, une part
d’improvisation dirigée sera contenue dans l’écriture de la pièce afin d’asseoir l’unité des
interprètes avec la flexibilité du temps qu’impose notre projet.
Par ailleurs,
Les voix des Arcanes est pour moi l’occasion idoine de développer mes
recherches sur la perception musicale en ouvrant des brèches de temps et d’histoire, en
pensant notre rapport au monde dans l’intime et le secret.

Dans les phases de recherche et expérimentation comme dans celle de création le projet
est accompagné par des collaborateurs, artistes et scientifiques, que j’apprécie
particulièrement pour leur regard aigu, et qui me suivent pour me prêter leur oeil attentif et
critique:
Takénori Némoto,
chef d’orchestre, directeur artistique de l’Ensemble Musica Nigella
Alain Patiès, metteur en scène, co-directeur de La Grande Fugue
Christophe Grapperon, directeur musical et chef de chant
Damien Schoëvaërt, scientifique biomathématicien et scénographe
Nathalie Huerta, directrice du Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine
Bertrand Krill, administrateur Cie Les Ateliers Contemporaine
Claudine Lagoutte, Monuments Historiques Nationaux – Château d’Azay-le-Rideau
Kitsou Dubois, chorégraphe
Brigitte Dumez, chorégraphe et art-thérapeute
Isabelle Héméry, comédienne, experte de Tarots
Yves Coudray, artiste Lyrique, metteur en scène
Morena Poltronieri and Ernesto Fazioli, directeurs du Museo dei Tarocchi (Italie)

Calendrier#1et #2
- 3 juin 2017
présentation publique à la Chartreuse de Neuville (Montreuil-sur-mer) dans le cadre du
Festival Musica Nigella
-
16 septembre 2017
résidence et présentation publique au Château de la Roche Guyon (Journées du
Patrimoine)
- automne 2017: résidence et présentation publique à Mains D’Oeuvres (Saint Ouen) et
Anis Gras (Arcueil)
-
30 avril 2018: représentation au Théâtre Studio Raspail (Paris), dans le cadre des Petites
Fugues de La Grande Fugue
-
13 mai 2018: représentation au Château de la Roche Guyon
-
15 juin 2018: résidence et 4 représentations à Anis Gras (Arcueil)

Complices
Une collaboration est en cours avec
l'Ecole supérieure d’Arts, Image animée et Numérique Georges
Meliès
à Orly, qui prévoit la participation des élèves à la mise en place des connaissances et
dispositifs numériques.
Une résidence à
l'Abbaye de Royaumont pourrait permettre de travailler de façon approfondie la
partie musicale de la création.
Automne-hiver-printemps 2018/19:
décembre 2018 :
création Festival 12x12
mars 2019
représentation Studio Raspail (Paris)
avril 2019:
représentations Château de la Roche Guyon et Anis Gras

Les Voix des Arcanes #3
Partenaires
Co-producteurs: Ensemble Musica Nigella & La Grande Fugue
Château de la Roche Guyon - Val d’Oise
Anis Gras - Arcueil
Mains d’Oeuvres - Saint Ouen
L’Annexe du Train de Vie - Romainville
La Parole Errante demain - Montreuil
Avec le soutien de l’ADAMI, du FONDS SACD-Musique de scène
et de La Copie Privée



Le Pendu from Bonato Francesca on Vimeo.




logo_copie_privee_noir copie. Adami_Logo copie
. logo ensemble Musica Nigella. logo La Roche Guyon coupé Chartreuse 2 .Logo anis GRAS rouge2comCJMN Logo Nomadmusic SACD_INSTITUTIONNEL